Archives de
Auteur : tro menez are

Lennet en Telegram

Lennet en Telegram

15/11/2017 : Le Télégramme : Transmission du bâton de marcheur


Erwan Cloarec et David Queinnec, coprésidents du Tro Menez Are ; Pierre-Yves Moal, maire de Locmélar, et Véronique Péreira, maire du Cloître-Saint-Thégonnec (de gauche à droite)..

Vendredi, Pierre-Yves Moal, maire, avait convié au foyer communal, les élus de la CCPL et des communes avoisinantes, les organisateurs du Tro Menez Are et les responsables d’association, pour la remise officielle du « Bâton de marcheur ». En effet, Locmélar avec ses quelque 450 résidents est le site retenu pour la 30e édition du Tro Menez Are. Une manifestation d’envergure qui attire, chaque année, quelque 6.000 à 8.000 marcheurs. Pierre-Yves Moal, lui-même ancien président de l’association, sait de quoi il en retourne et a toute confiance en son équipe de préparation. Au-delà de la marche, c’est aussi un moyen de faire découvrir la commune, de permettre l’échange, la transmission du savoir, des coutumes et de la culture en parcourant le sentier d’un seul jour. La 29e édition s’étant déroulée au Cloître-Saint-Thégonnec, Véronique Péreira, maire, a transmis le symbole du Tro Menez Are, bardé de rubans colorés aux teintes des circuits à parcourir, à son homologue de Locmélar, lui souhaitant une aussi belle réussite pour cette édition qui aura lieu le jeudi 10 mai 2018.

Lire l’article sur le site du Télégramme / Lenn ar pennad-mañ war lec’hienn an Telegram

Le 10 mai à Locmélar

Le 10 mai à Locmélar

Au cours de l’assemblée générale, les membres du Tro Menez Are ont remercié la municipalité, les bénévoles et les associations.

Vendredi dernier, se tenait à l’école Diwan, l’assemblée générale du Tro Menez Are. David Queinnec (coprésident) a tout d’abord présenté le rapport moral. Il est revenu sur la 29e édition qui a eu lieu le 25 mai dernier, au Cloître- Saint-Thégonnec et a accueilli environ 7.400 marcheurs. La municipalité a été remerciée pour son accueil et son soutien. L’aide et la disponibilité de l’équipe technique municipale sont aussi à souligner. Tout comme l’implication des associations qui auront été d’une aide précieuse, sans oublier les quelque 350 bénévoles qui ont pris part à l’organisation. Le coprésident a ensuite remercié les divers partenaires dont l’implication est d’une aide vitale pour la réussite du Tro Menez Are.

Développement durable

Cette année aura vu la mise en place d’une nouvelle commission chargée du Développement durable. Elle a permis l’utilisation de gobelets consignés, l’installation de toilettes sèches et la mise en place d’une politique de tri des déchets. Le rôle primordial des parents d’élèves dans l’organisation a été rappelé. Il est vital pour le bon déroulement de la fête et la pérennité de l’école que chaque famille s’implique dans l’événement. Rozenn Le Bourdonnec (trésorière) a présenté le bilan financier, qui se révèle positif et a été validé. Céline Piriou a fait part de son intention de laisser sa place de coprésidente. Elle est remplacée par Erwan Cloarec. La 30e édition du Tro Menez Are aura lieu le 10 mai 2018, à Locmélar.

Lire l’article sur le site du Télégramme

7800 a valeerien ! / 7800 marcheurs !

7800 a valeerien ! / 7800 marcheurs !

Et voilà ! C’est fini pour le Tro Menez Are 2017 qui a été, une fois de plus, une belle édition. Nous (le Tro Menez Are et l’école Diwan de Commana) remercions les 7800 marcheurs qui nous ont fait confiance pour découvrir, dans une ambiance festive, la jolie commune du Cloître-Saint-Thégonnec et ses alentours. Vous trouverez quelques photos ici-même, mais aussi dans les quelques articles listés plus bas, à aller lire directement sur la page du Télégramme !
Rendez-vous le jeudi de l’Ascension 2018 à Locmélar !
Setu ! Echu gant Tro Menez Are 2017 a zo bet brav, ur wech ouzhpenn. Trugarekaat a ra Tro Menez Are ha Skol Diwan Kommanna ar 7800 a valeerien o deus bet fiziañs enno evit dizoleiñ kummuniezh kaer ar C’hloastr-Plourin ha tro-war-dro en un aergelc’h dudius. Kavout a reoc’h un nebeud fotoioù da zerc’hel soñj amañ hag er pennadoù listennet amañ dindan a zo da lenn war lec’hienn internet an Telegram.
Kenavo ar bloaz a zeu e Lokmelar !

Lennet e Ouest-France

Lennet e Ouest-France

25/05/2017 : Sept randonnées au Tro Menez Are

La 29e édition mettra l’accent sur la découverte de la faune et la flore du Cragou et sur la réduction des déchets. Les circuits seront jalonnés de musique, danse, théâtre, marché…

La 29e édition du Tro Menez Are se déroule ce jeudi au départ du Cloître-Saint-Thégonnec. Créé en 1989 par les parents d’élèves de l’école Diwan de Commana, cet événement représente le poumon économique de cette école qui accueille aujourd’hui plus de 70 élèves, de la toute petite section de maternelle jusqu’au CM2.

Sept circuits seront proposés aux randonneurs. Un parcours de 5 km sera accessible aux poussettes et aux Joëllettes, ces chariots qui permettent aux personnes à mobilité réduite de pratiquer la randonnée. Une réservation auprès de l’Association de développement de l’économie sociale et solidaire (Adess) est nécessaire pour prévoir le nombre de Joëllettes (tél. 02 98 99 66 58).

Tous niveaux

Deux circuits de 10 km, l’un facile l’autre un peu moins, sont également au programme aux côtés d’autres randonnées de 15, 20, 30 et 40 km. Un balisage simple, avec une couleur par circuit, ainsi qu’une carte seront remis aux participants. « Les départs se font à la convenance de chacun mais il est conseillé, pour les plus gros circuits, de partir en début de matinée », précise David Queinnec, coprésident.

Les circuits sont jalonnés d’animations diverses, musique, danse, théâtre, marché, visites, et des points de ravitaillement sont également dispersés sur les parcours.

À l’arrivée, la carte de randonneur donnera le droit à un cadeau souvenir, un goûter et l’entrée gratuite au fest-noz. L’accent sera mis sur la réduction des déchets. Des gobelets lavables consignés seront utilisés.

Lire cet article sur le site d’Ouest-France | Lenn ar pennad-mañ war lec’hienn Tro Menez Are

Lennet en Telegram

Lennet en Telegram

20/05/2017 : Le Télégramme : Bretagne Vivante veille


Marcher propre, c’est aussi consommer propre. « Pour l’avenir des enfants de l’école Diwan Commana, et de nos enfants à tous ! », rappellent les organisateurs du Tro Menez Are.

À trois jours du 29e Tro Menez Are, les organisateurs de l’école Diwan de Commana terminent les derniers préparatifs, le long des sept circuits installés au Cloître-Saint-Thégonnec. Avec une préoccupation majeure, cette année : réduire le nombre de déchets.

Le tri, axe majeur.

Déjà initié les autres années, le tri sélectif des déchets est, cette année, un axe prioritaire du Tro Menez Are. Une nouvelle commission « développement durable » de quatre parents d’élèves est venue s’ajouter aux 24 autres groupes de travail (communication, buvette, fléchage, repérages, partenariats…). Maman d’une des 64 élèves de l’école Diwan Commana, Mélissandre Salomon, 40 ans, en fait partie. « On pose les premiers jalons, en espérant aller encore plus loin dans les années à venir », explique-t-elle.

16.000 gobelets lavables et consignés.

Finis, les gobelets en plastique, rapidement écrasés et retrouvés par terre ou dans les poubelles. Cette année, le Tro Menez Are proposera des gobelets en plastique, à retirer aux départs, moyennant un euro de consigne. 3.000 appartiennent à l’association et sont siglés à l’effigie de la plus grande randonnée bretonne. Les autres, à la décoration neutre, ont déjà servi sur le festival Panoramas et sont prêtés par l’association Wart. « Nous nous sommes entourés des conseils et du réseau du CPIE du Douron, auquel nous avons adhéré. L’objectif n’est pas de créer des objets  » collector  » mais d’améliorer le réemploi et d’être éco-responsables ». Seul inconvénient : le lavage, qui ne pourra être proposé qu’à la buvette, et non sur les 25 points de ravitaillement. « On voit donc large, en prévoyant deux gobelets par personne », précisent Mélissandre Salomon et le directeur de l’école Diwan de Commana, Thierry Le Ster.

Cuillères en bois, toilettes sèches…

Chacun des 8.000 marcheurs attendus (si le temps est au beau fixe) recevra une petite cuillère en bois compostable pour son goûter. « Un avant-goût de ce que la loi nous imposera pour la vaisselle jetable d’ici 2018 », confirment les organisateurs. Des toilettes sèches (un bloc de six et deux blocs de deux), ainsi que des urinoirs sans eau, loués au CPIE et pris en charge par la commune du Cloître-Saint-Thégonnec, font aussi leur apparition au départ et dans le bourg, cette année. Plusieurs totems de tri permettront aux marcheurs de jeter intelligemment, leurs déchets compostables d’un côté, leurs déchets non recyclables, de l’autre. « Les consignes de tri seront rappelées sur des panneaux informatifs, à plusieurs endroits », insiste Mélissandre Salomon. Une collecte de verres sera également organisée.

550 € de budget pour démarrer.

La démarche va occasionner 550 € de dépenses aux organisateurs. Le plus gros du budget porte sur le lavage des gobelets, après l’événement. « C’est le CAT des Genêts d’Or, à Morlaix, déjà habitué avec Panoramas, qui s’en charge », précise l’école Diwan. Les sommes restantes servent à la location des totems, des containers spéciaux ou de bâches.

Une évaluation dès la semaine prochaine.

Des poubelles tests vont être analysées, après le Tro Menez Are. « Nous avons rendez-vous avec Céline Cougoulat, de Morlaix communauté, lundi 29 mai. On va regarder comment le tri s’est effectué, et si les briquettes de jus de fruit, notamment, ont suivi le bon parcours, termine Mélissandre Salomon. Il y aura une grille d’évaluation à l’arrivée. Preuve que l’on prend les choses au sérieux, pour faire encore mieux les autres années ! ».

Lire l’article sur le site du Télégramme / Lenn ar pennad-mañ war lec’hienn an Telegram

Lennet en Telegram

Lennet en Telegram

20/05/2017 : Le Télégramme : Bretagne Vivante veille


David Queinnec, coprésident du Tro Menez Are (à droite), signe la convention avec Bernard Jézéquel, vice-président de Bretagne Vivante.
Le Tro Menez Are, édition 2017, se déroulera, jeudi, dans la commune. Partageant des idées communes sur le respect de la biodiversité, la préservation de l’environnement constitue pour les organisateurs du Tro Menez Are et pour Bretagne Vivante une éthique et une nécessité vitale.

Cinq agents de Bretagne Vivante sur le parcours

Partant de ce constat, les deux associations ont décidé d’établir une convention dans laquelle chacune apporte ses prestations. C’est ainsi que Bretagne Vivante, par sa connaissance du terrain et de la biodiversité, s’est engagée à apporter un soutien et une assistance dans la recherche et la conception des itinéraires. Elle va disposer le jour de la fête cinq agents le long des parcours de randonnée dans la réserve naturelle du Cragou, dans le but de faire connaître ses écosystèmes remarquables auprès des randonneurs et ainsi les sensibiliser à la protection de la nature et de l’environnement.

Éviter les zones sensibles

De son côté, le Tro Menez Are s’est engagé à éviter au maximum les zones de sensibilité pour la faune et la flore sauvages, en concertation avec Bretagne Vivante et tout particulièrement les zones de nidification. Dans une démarche coresponsable, elle va aussi sensibiliser les randonneurs au covoiturage avec le site du Département, les inciter à limiter les déchets et participer au tri sélectif en collaboration avec la commune et Morlaix communauté.

Lire l’article sur le site du Télégramme / Lenn ar pennad-mañ war lec’hienn an Telegram

Ha prest oc’h ? / Êtes-vous prêt(s) ?

Ha prest oc’h ? / Êtes-vous prêt(s) ?

Les descriptifs des circuits, le programme des animations sur les sentiers et au bourg, l’affiche du fest-noz et un tas d’autres informations sont en ligne. Les dernières photos le seront bientôt également. Demain, les bénévoles du Tro Menez Are commenceront à s’activer au Cloître pour tout préparer pour jeudi ! Et pour jeudi, on annonce un temps superbe ! Ça tombe bien, il y aura plein de zones boisées pour s’abriter à l’ombre des feuillages, des cours d’eau pour apporter une note de fraicheur, des panoramas demandant un temps clair pour être pleinement appréciés… Ça devrait être une très belle édition !
Diverradennoù an troioù-bale, programm an abadennoù war ar gwenodennoù hag er bourk, roll ar fest-noz ha titouroù a-leizh a zo bet lakaet enlinenn. A-benn nebeut e vo ouzhpennet ar fotoioù diwezhañ ivez. Warc’hoazh e krogo tud a-youl-vat Tro Menez Are da staliañ an traoù evit diriaou. Ha diriaou e vo hollgaer an amzer war a-seblant ! Pebezh chañs ! Bez’e vo koadoù evit disheoliañ, gwazhioù-dour hag a zegaso un dakenn freskadur, gweledvaoù bamusoc’h c’hoazh gant un amzer dizolo ha splann… Dleout a rafe bezañ un Tro Menez Are dispar !
Lennet en Telegram

Lennet en Telegram

08/05/2017 : Le Télégramme : La dernière ligne droite

Pour la 29e édition du Tro Menez Are, qui se déroulera le jeudi 25 mai, dans la commune, le thème retenu sera la faune et la flore des landes du Cragou. Comme à l’accoutumée, sept circuits (de 10 km à 40 km) seront proposés avec des départs, de 7 h 30 à 16 h 30, à la convenance de chaque randonneur.

Concerts, artisanat et produits du terroir

Outre les animations prévues au fil des circuits, l’après-midi, de nombreux concerts aux styles musicaux variés auront lieu (musique bretonne, world music et musique irlandaise), ainsi qu’un marché d’artisanat et des produits du terroir. À partir de 16 h 30, les amateurs de danses bretonnes pourront bénéficier d’un fest-deiz alors que la journée se terminera à 21 h, par un fest-noz. L’Association des parents d’élèves de l’école Diwan de Commana, organisatrice de cette manifestation, a su fédérer autour de son projet de nombreux partenaires dont le conseil départemental, le Parc naturel régional d’Armorique, les associations Au fil du Queffleuth et de la Penzé et Bretagne Vivante, le CPIE du pays de Morlaix et, bien entendu, la commune qui reçoit le Tro Menez Are.

Plus de 300 bénévoles

Elle mobilise aussi plus de 300 bénévoles pour accueillir dans de bonnes conditions des milliers de randonneurs (il est attendu entre 7.000 et 8.000 marcheurs) en quête de magnifiques paysages, de la richesse du patrimoine ou tout simplement pour l’ambiance.

Lire l’article sur le site du Télégramme / Lenn ar pennad-mañ war lec’hienn an Telegram

Un nebeud cheñchamantoù
Quelques changements

Un nebeud cheñchamantoù
Quelques changements

Quelques changements ont été apportés aux programmes du fest-noz et des animations sur les points de ravitaillement et au bourg. Des photos faites sur les sentiers ont également été ajoutées… Allez les voir sur la page « Tro Menez Are 2017 » !
Bientôt, vous y verrez également les descriptions succinctes des randos.
Cheñchet eo bet un nebeud traoù e roll ar fest-noz hag e roll an abadennoù e-pad an devezh el lec’hioù pourvezañ hag er bourk. Ouzhpennet eo bet ivez fotoioù graet war ar gwenodennoù ivez… Kit da welet anezho war bajenn Tro Menez Are 2017 !
A-benn nebeut e vo lakaet deskrivadennoù an troioù-bale warni ivez.
Lennet en Telegram

Lennet en Telegram

08/05/2017 : Le Télégramme : Les partenaires à l’honneur

Samedi soir, les partenaires du Tro Menez Are ont été remerciés pour leur implication dans l'organisation de la manifestation.
Samedi soir, les partenaires du Tro Menez Are ont été remerciés pour leur implication dans l’organisation de la manifestation.

Le Tro Menez Are, pour sa 29e édition, fera étape dans la commune, le jeudi 25 mai, après être déjà venu en 1995 ; c’était déjà un 25 mai.

Une vitrine de la richesse du territoire

Lors de son premier passage, alors qu’il soufflait ses six bougies, il avait accueilli 3.000 randonneurs. Cette fois, il en est attendu plus du double. Cette manifestation, mise sur pied par les parents d’élèves de l’école Diwan de Commana, est devenue un rendez-vous incontournable pour beaucoup de marcheurs de Bretagne et d’ailleurs. Il s’est imposé au fil des années comme un événement majeur de la culture bretonne, mais est aussi devenu, pour l’ensemble des acteurs qui le soutiennent, un moyen de mettre en avant le territoire et de montrer que les monts d’Arrée ont une histoire et une âme. C’est aussi pour eux une vitrine du dynamisme et de la richesse du territoire.

Trois cents bénévoles sollicités

Pour une telle organisation, pas moins de 300 bénévoles seront sollicités le jour J, mais aussi de nombreux partenaires, pour l’assistance logistique et le soutien financier indispensable. Samedi, à l’occasion de la présentation de l’édition 2017, David Queinnec, coprésident, a remercié tous les partenaires qui s’impliquent dans cette véritable aventure humaine, riche en rencontres, en partages et en échanges.

Lire cet article sur le site du Télégramme / Lenn ar pennad-mañ war lec’hienn an Telegram